Maître Eckhart est sans doute le penseur le plus proche d'une mystique qui transcende les religions. Né en Thuringe, vers 1260, il occupa diverses hautes fonctions dans l'ordre des dominicains, et enseigna à Paris, Strasbourg et Cologne. En 1326, une procédure d'inquisition fut entamée contre lui. Deux ans après sa mort, en 1329, le Pape Jean XXII condamna 28 articles attribués à Maître Eckhart. Dans son oeuvre - qui se compose principalement de sermons et de traités en latin et en allemand - on remarque l'influence du platonisme et de la philosophie scolastique, mais aussi celle d'une tradition spirituelle féminine, allant de Hildegarde de Bingen (1098-1179) à Marguerite Porete (brûlée à Paris, en l'an 1310).    
       
       
       
     
 

Wolfgang Wackernagel, Ymagine denudari. Éthique de l'image et métaphysique de l'abstraction chez Maître Eckhart, Études de philosophie médiévale n° 68, Paris, Vrin 1991.(224 pages)

Résumé:
A l'encontre de la pléthore qui caractérise notre civili-sation des médias, la mystique eckhartienne prône une 'Entbildung', une désimagination spirituelle, dont il importe de saisir le sens: en effet, nous dit le théologien de la Sorbonne, cette dernière ne détruit pas l'être et la substance des images, bien au contraire, elle les fonde. Cette étude comporte trois parties: la première est consacrée à l'éthique de l'entbildung; la seconde aux notions d'analogie, d'image et d'abstraction le retour aux images fait l'objet de la troisième partie, où un renversement dans l'usage des métaphores succède à une réflexion sur l'inté-gration de la vie contemplative dans la vie active.

 

 

Poésies mystiques et prière de Maître Eckhart, traduction et présentation de Wolfgang Wackernagel, Genève, Ad Solem 1998. (124 pages)

Résumé:
Ce livre part du principe que le 'pseudo-Eckhart' - celui des 'apocryphes' - ne saurait être dissocié du phénomène authentiquement eckhartien. Les sept poésies mystiques réunies dans ce livre, dont six traduites pour la première fois, peuvent toutes être rattachées à Maître Eckhart ou à son proche entourage.

 

 

Trois articles récents sur le même auteur:

Wolfgang Wackernagel, "Some Legendary Aspects of Meister Eckhart: The Aphorisms of the Twelve Masters", in John Orme Mills, ed., The Eckhart Review, (Including papers given at the Tenth Annual Conference of The Eckhart Society, Oxford, August 1997), London, Spring 1998, pp. 30-41.

Wolfgang Wackernagel, "Le regard transimaginaire de Maître Eckhart", in Joël Thomas, éd., Initiation aux méthodologies de l'imaginaire, Paris, Ellipses, 1998, pp. 61-71.

 

Wolfgang Wackernagel, "In der Verborgenheit liegt das Bild. Über das Entbildetwerden und die Bedeutung von Andachtsbildern bei Meister Eckhart mit Hinweis auf eine Buchmalerei der Hildegard von Bingen und eine Lithographie von Otto Dix", in Ingo Baldermann et al., ed. Die Macht der Bilder, Jahrbuch für Biblische Theologie, Band 13, Neukirchen-Vluyn, 1999, pp. 209-234.

"2000 ans d'hérésie (chronique)", in Diogène, No. 187, Vol. 47/3, Presses Universitaires de France (PUF), Paris juillet-septembre 1999, pp. 175-194.
"Two Thousand Years of Heresy: An Essay" (translated from the French by Juliet Vale) in Diogenes, No. 187, Vol. 47/3, Blackwell, Oxford 1999, pp.134-148.